L’approche Zalis consiste à d’abord identifier les potentiels de l’entreprise, marchés, techniques, et humain.

En capitalisant sur l’humain, et en l’intégrant dans la vision stratégique, Zalis propose souvent des solutions innovantes et pérennes.

Dans une mission récente, Zalis est intervenu pour un groupe industriel, largement dépendant d’un client, avec un chiffre d’affaires en baisse et des pertes récurrentes.

L’essentiel de la production était concentré sur le berceau historique du groupe, saturé, et obsolète, d’où une mauvaise qualité produit et service.

Cette situation et son évolution créait un risque de fermeture d’un site français, et potentiellement d’un site étranger, avec un recentrage sur le site historique, une baisse des volumes, et de nombreux emplois perdus.

A la demande des pouvoirs publics, l’étude industrielle réalisée par Zalis a montré qu’il existait de véritables compétences sur les sites menacés, qui étaient de vrais sites industriels, bien situés, et aptes à attirer de nouveaux clients.

Elle a aussi montré qu’un plan d’investissement raisonnable, avec un délestage du site historique vers les autres sites, et un léger engagement supplémentaire du client permettait de revenir au break even.

Cette stratégie a sauvé deux sites et leurs emplois avec le maintien d'une filière industrielle.
Elle a finalement été retenue et l’ensemble a été repris par un puissant groupe étranger.

De même, lors d’une intervention chez un fabricant de semi-conducteurs, l’approche Zalis a permis de sauver des emplois. Celui-ci perdait des parts de marchés significatives et n’avait plus les moyens de se mettre à niveau technologiquement.

Les perspectives étaient des plus sombres. L’analyse stratégique de Zalis, en revoyant les potentiels technologiques et humains a montré que si la technologie utilisée était devenue inadaptée pour la clientèle de cet industriel, elle restait pertinente pour d’autres secteurs d’activité.

Dès lors, la stratégie proposée était de rechercher un partenaire industriel présent dans les secteurs pertinents et capable de réorienter la production. Un repreneur étranger correspondant aux critères a finalement racheté l’entreprise, permettant ainsi de sauver les emplois et redémarrer un nouveau cycle d’activités.

Commentaires, questions à propos de cet article, contactez directement Robert Lambert : Robert.lambert@zalis.com


Par Robert Lambert, Directeur Opérationnel, Zalis